Après Tivaouane l’année dernière, l’Ageroute va lancer les travaux de modernisation de Médina Gounass d’un cout de 29 milliards de FCfa. L’annonce a été faite hier, lors de la réunion sur le «Daaka», par le représentant de l’Ageroute, Moustapha Fall, qui révèle le démarrage imminent des travaux..

_MG_5036Dans le cadre de la modernisation des cités religieuses du Sénégal initiée par le chef de l’Etat, la ville de Médina Gounass et son site de retraite spirituelle vont bénéficier d’un programme spécial confié à l’Ageroute. Dans la note de présentation, l’Ageroute explique que ce programme permet ainsi de contribuer à la mobilité urbaine dans ces villes et de réaliser l’un des objectifs assignés au sous-secteur routier dans la cadre du Pse. A cet effet, il est prévu la construction de pistes de désenclavement et de routes revêtues, reliant Médina Gounass aux localités environnantes, des aménagements sur le site du «Daaka», la construction de voieries communales dans la cité religieuse, de caniveaux d’assainissement et la mise en place d’un réseau d’éclairage public avec des aménagements.
Au titre des travaux déjà réalisés dans la ville de Médina Gounass, la note souligne que l’Etat du Sénégal a déjà réalisé les travaux de construction de la rocade Médina Gounass d’une longueur de 10 km comprenant deux ouvrages d’art, de la bretelle de retour du «Daaka» de 9 km, la réhabilitation de la traversée de Médina Gounass y compris la voie d’accès à la grande mosquée et au cimetière de 5 km et la réalisation d’un forage sur le site du Daaka. En ce qui concerne la consistance des travaux de programme de modernisation, les études de modernisation de la ville ont été exécutées en parfaite collaboration avec les autorités religieuses de la ville. Les voiries intérieures qui permettent de relier l’Ouest à l’Est de la ville sont constituées de 17 axes pour un linéaire total de 28 km et celle reliant le Nord au Sud de 7 axes pour 7,5 km.
Dans le cadre du désenclavement des localités environnantes de Médina Gounass et du «Daaka», six axes seront aménagés sur une longueur de 92 km dont 28 en route bitumées et 64 de pistes. Sur le site du «Daaka», il est prévu l’aménagement de 7.500 m2 de plateforme au titre de parkings des officiels et des gros porteurs, d’une aire d’atterrissage pour hélicoptère, d’un marché et d’une plateforme d’abattage. Aussi, est-il envisagé la construction de routes revêtues sur un linéaire d’un kilomètre.

SOURCE : Mb. S. DIAKHATE

Le Soleil Online