Située à 7kms de la route nationale 1(prés de Koumpentoum, sur la route de Tambacounda).

Le village doit son nom à deux localités importantes pour la communauté religieuse des Gounassiyankés : la ville marocaine de Fès (capitale mondiale du tidjanisme) et la cité religieuse de Madina Gounass.

FASS GOUNASSFass Gounass symbolise donc l’islam vivant marqué par le soufisme de la confrérie Tidjane. A l’image de sa ville jumelle (Medina Gounass) ; ici aussi, la charia et la sunna du Prophète SAW sont érigées en mode de vie par excellence par les populations. Le visiteur est frappé d’abord par la discipline et le calme qui règnent partout dans la cité.

La quiétude de cette cité bénie n’est troublée que par les cinq appels à la prière de la journée ou bien les chants de wazifa des fidèles diffusés à partir des hauts parleurs de la grande mosquée.

C’est donc, au milieu de cette brousse du Niani (localité de la zone orientale du Sénégal) que Thierno Ahmadou Tidiane BA, a reçu ordre en 1957 de son guide et vénéré Thierno Mouhamad SAID BA (RTA), d’installer les premières concessions du village.

Pôle d’enseignement islamique par excellence. La cité religieuse forme les élites venues de divers horizons principalement de Médine Gounass (avec les diplômés du séminaire d’Abou Sami oun).

L’enseignement est dispensé en arabe et porte sur des disciplines telles que : le Coran, la grammaire et le maniement de la langue arabe, le droit islamique, la science……..

C’est dans la cour de la concession du saint homme que sont dispensés les enseignements. Celle-ci est divisée en plusieurs bâtiments. On trouve à l’intérieur celui de sa famille ou de ses proches et à côté la résidence des étudiants.

Le premier bâtiment construit par le défunt marabout est d’ailleurs toujours visible dans la cour de la maison.

L’université de Fass a formé de brillantes personnalités du dental. On peut citer : Thierno Cheikh BARRO (actuel khalife de la famille Barro de Mbour), Thierno Ibnou Oumar BA (frère cadet de Thierno Amadou Tidjane BA l’actuel khalife)…..

Les enseignements sont aujourd’hui assurés par Thierno Mouhamad Habib BA (le fils aîné de Thierno Amadou Tidjane BA de Fass).Ce dernier, incarne également l’autorité spirituelle et temporelle déléguée par le khalife de Gounass.

En dehors de leurs préoccupations proprement religieuses, les habitants de Medina Gounass s’adonnent à diverses autres activités, telles que la culture de l’arachide et le commerce. La couture y tient une place importante, du fait que les femmes et les filles ne s’habillent jamais à l’occidentale. Les prêts à porter sont quasi inexistants.

La population est composée en majorité de Peulhs venus de divers horizons.